Les Mills

    Les Mills

    Le WE dernier s’est déroulée la convention Equinoxe pour l’édition 2015. L’occasion de découvrir les nouvelles chorégraphies des concepts Les Mills avec des trainers inspirants et performants, et de se frotter aux cours proposés par la HBOX. Je suis donc passée de sessions en small group à des cours géants à l’ambiance et à l’énergie folle.


    Les Mills voit toujours en grand


    Comme d’habitude, la franchise néo-zélandaise a envoyé du lourd et fait les choses en grand. Concepts aquatiques, RPM, et cours plus traditionnels, on ne savait plus où donner de la tête. Pas particulièrement fan de tout ce qui est aquatique, et pratiquant régulièrement le RPM, j’ai plutôt eu envie d’aller me faire plaisir en allant découvrir les nouvelles chorégraphies des cours plus traditionnels. Pour l’occasion, la convention Equinoxe recevait trois guests, Amanda Scales (EU),  Marco Pattelaro (Italie) et Ortal Netser (Israël), pour accompagner les meilleurs trainers Les Mills français. Jeux de lumières, musique à fond, changements de place réfléchis et exécutés avec une précision digne du corps de ballet de l’Opéra de Paris, encore une fois le lancement des nouvelles chorégraphies ressemblait plus à un show qu’à un cours de fitness, et c’est là, entre-autres, la grande force de Les Mills et Reebok.


    Retrouvez toutes vos séances de fitness avec Les Mills


    Du hip-hop avec le Body-Jam 75


    Qu’on se le dise, cette édition donne la part belle au hip-hop, et pour cause, le chorégraphe Gandalf Archer a cette fois-ci travaillé avec un danseur très connu  dans le milieu du Hip-Hop, Parris Goebel. Une influence qui se ressent sur cette édition 75, comme quoi, ajouter ou varier des collaborations permet de donner un nouveau souffle au programme. « On a une première partie Hip- Hop un peu plus agressive au niveau de la musique et des pas», explique Vanessa Vassallo trainer et presenter Les Mills, « puis une deuxième partie plus house dans laquelle on peut se lâcher ». Et à voir l’ambiance survoltée dans la salle, effectivement on se lâche !


    Retrouvez vos séances de Body-Jam


    Des équilibres avec le Body-Balance 70


    Gym douce, gym douce, oui d’accord, mais cette édition-là pique un peu au niveau des équilibres. Si le concept reste toujours un mélange de mouvements issus du pilate, du taï-chi, du yoga et du stretching, cette édition met l’accent sur les équilibres. La chanson 4 leur consacre 8 minutes de travail, et 8 minutes… c’est long ! A mon sens on n’est pas la meilleure édition, et hormis ce gros travail d’équilibre qui me semble important et intéressant à développer pour le quotidien et pour ses entraînements en général, le Body-Balance 70 n’est pas exceptionnel.


    Retrouvez vos séances de Body-Balance


    On ne laisse pas bébé dans un coin avec le Sh’bam 21


    Coup de cœur pour ce nouveau Sh’bam, et pourtant les cours dansés sont loin d’être mes préférés. Ce n’est évidemment pas le concept qui vous fera le plus transpirer, mais mine de rien on bouge, et surtout on s’amuse. « Le but du Sh’bam est de nous faire danser sur des musiques connues et populaires pour qu’on se lâche et vive à fond le moment présent » analyse Sylvie Long, trainer Les Mills, avant d’ajouter : « L’idée est de rendre la danse accessible à tous par des mouvements simples, funs, mais cardios ». Et cette édition devrait rameuter les foules puisqu’elle se termine avec la musique de Dirty Dancing, et clairement on se prend toutes pour Bébé.


    Retrouvez toutes vos séances de Sh'bam


    Direction hiit avec le Body-Combat 65


    On avait déjà remarqué un changement notable dans l’édition 63 avec un travail de pompe apparu au milieu de la chanson 4, et intégré depuis dans chaque nouvelle chorégraphie, et la chorégraphie 65 confirme bien que le Body-Combat prend une nouvelle direction : celle du HIIT. « Sur la chanson 5 on court sur une courte durée mais de manière intense et  on rajoute de la pliométrie pour augmenter le métabolisme, c’est un travail beaucoup plus endurant » analyse l’infatigable Sylvie Long. Et c’est très bien comme ça, ainsi le Body-Combat ne s’essouffle pas et prend un nouveau virage avec cette édition : « On se rapproche beaucoup plus des entraînements de boxeur très cardios pour tenir sur le round » conclue Sylvie.


    Retrouvez toutes vos séances de Body-Combat 


    Ça vaut le détour aussi : le wrestling


    Petit nouveau de la HBOX, le Wrestling Circuit vaut le détour ! Né d’une demande de la fédération de lutte, le programme est court et intense et est à la base spécifiquement fait pour la préparation d’athlète. Sorte d’entraînement intelligent pour lutteurs, on y travaille la mobilité et l’explosivité avec des kettlebells, une corde à sauter et un slamball. A tester !


    Sophie V

    Derniers articles

    1. Stop au sucre ! Pourquoi et comment le remplacer ?
    2. 5 assiettes à IG bas faciles à faire
    3. Découvrez Mademoiselle Run : le site des runneuses heureuses et épanouies !