Doit-on garder les mêmes routines sportives en hiver ?

    Doit-on garder les mêmes routines sportives en hiver ?

    Il fait plus froid, la motivation pour aller faire du sport cède souvent la place au plaid et au canapé. Baisse de régime d'un côté, peur de devoir compenser avec les raclettes/tartiflettes de l'autre, doit-on changer sa routine sportive en hiver ?

    On pourrait vous répondre de but en blanc que oui il est préférable de changer ou tout du moins d'adapter sa routine en hiver, mais pas vraiment pour les raisons évoquées un peu plus haut.

    Privilégier la PPG

    Hormis quelques courses hivernales, la plupart des courses et autres compétitions sont en stand by pour l'hiver en attendant d'être à nouveau à l'affiche dès le printemps. Pas de préparation et de sortie spécifique donc, et cette trève hivernale est peut-être le moment idéal pour varier un peu les entrainements. Pourquoi ne pas faire de l'entrainement croisé (le fameux cross-training) qui pour les coureurs peut représenter une bonne PPG (Préparation Physique Générale), de manière à être plus complet et plus performant lorsqu'il faudra reprendre les entrainements de fond en vue d'une échéance ? Les températures (normalement) en baisse en hiver, nous poussent également à nous rabattre sur les salle de sport plutôt que d'aller nous entrainer en extérieur, le circuit training, ou un peu de renforcement musculaire peuvent donc y être effectués.

    Hiit et vitesse

    Sans parler d'entraiment fractionnés rigoureux découlants d'une préparation spécifique à une course, puisqu'il fait froid on va plutôt troquer des sorties longues contre des entrainements de type HIIT, Tabata et vitesse. Pas d'objectif de temps au kilo pour une course, mais plutôt une manière d'optimiser le côté « il fait froid on ne va pas rester trop longtemps sur la piste », et un entrainement donc assez court mais intense qui vous permettra de travailler et renforcer votre cardio, le HIIT permettant lui selon sa programmation de faire en même temps un peu de PPG. Autre point à ne pas négliger : l'hiver est aussi synonyme de période de fêtes, la fête dans l'assiette notamment, le HIIT avec son effet after burn (la dette d'énergie permet de brûler des calories de 48h à 72h après l'effort) limite un peu les dégâts.

    Yoga et mobilité

    Trop froid pour sortir ? Enfer de se trainer jusqu'à la salle alors qu'il fait nuit quand on sort du travail et que seule la perspective de prendre un bain ou de manger une soupe bien au chaud vous attire ? Optez pour 30 minutes de yoga avec une application ou des tutos sur youtube afin de travailler votre souplesse et votre mobilité. L'une comme l'autre permet d'être plus performant en allant plus loin dans les mouvements, et évite certaines blessures ou raideurs.
    C'est l'occasion également de profiter de la trêve hivernale pour s'ouvrir à ce type d'activité que l'on peut avoir tendance à négliger lorsque l'on est en vitesse de croisière.

     Sophie Vilmont 

    Derniers articles

    1. Comment se motiver à faire du sport quand il fait froid et nuit ?
    2. Bien s'équiper pour s'entrainer dehors en hiver
    3. Nos idées cadeaux à offrir à une sportive