Détox : cure de jus ou monodiète ?

    Détox : cure de jus ou monodiète ?

    Ballonné, digestion lourde, quelques excès... Et l'été qui arrive à grands pas... Envie d'une trois jours plus light? Mais que choisir, entre les cures de jus de fruits ou légumes ou la mono diète ? Les deux protocoles ont leurs atouts, mais pas que. Explications par Charles Brumauld spécialiste en nutrition.

    Avant propos

    Nous n'avons pas besoin de détox. C'est vendeur, ça, non ? Pourtant, c'est la vérité. Tout du moins, relativisons : notre organisme possède des organes dédiés à la détoxification (peau, foie, poumons, reins, intestin...) qui fonctionnent correctement lorsque l'alimentation est équilibrée : des glucides à IG bas (céréales complètes, légumineuses comme les lentilles), peu de protéines animales, des bons gras (avocats, olives, huiles oméga 3, graine de lin ou de courge), très peu d'alcool et beaucoup d'eau. Las ! Qui fait ça ? Pas tout le monde apparemment. Résultat ? Frustration, culpabilité de ne pas être dans la norme et dérapages. Du coup, on fait du yo-yo, on ne mange pas top et on se fait une cure détox de temps en temps au risque de bouleverser ses habitudes alimentaires et de demander des choses inhabituelles à certains de nos organes. Exemple : le foie est une véritable usine de traitements de déchets. Mais pour fonctionner, lui aussi a besoin d'un carburant varié. Or, vous lui demandez de traiter des déchets en ne lui envoyant qu'un seul type de carburant. Comment voulez-vous qu'il fasse ?

    Cure de jus ou monodiète

    Le principe est le même : ne consommer que des jus de fruits et légumes (pour les cures de jus) ou un seul aliment (souvent une pomme) pendant environ trois jours. Le but ? Soulager les tâches digestives pour redonner le pouvoir à ces filtres épurateurs (les organes émonctoires dont je vous ai parlé juste au dessus).

     

    Les avantages des jus détox

    • Très pratiques, ils s'emportent partout, rien à faire !
    • Très savoureux : les mélanges sont audacieux et épicés, miam !
    • Plein de vitamines : pressés à froid avec une presse hydraulique, sans être chauffés ni pasteurisés.
    • Pas de pesticides : les fruits et légumes sont souvent bio.

    Les inconvénients des jus détox

    • La faim : si ! Je l'ai testée, on a une sensation de faim, souvent !
    • La fatigue, au bout du 2ème jour : franchement, c'est compliqué quand on a une vie relativement active (métro, boulot, dodo, sport, câlins...).
    • Les maux de tête : ça dépend de la sensibilité des gens, mais cela peut arriver.
    • Pas de fibres : or l'organisme a besoin de 25 à 30 g de fibres par jour.

     

    Les avantages de la mono-diète

    • Peu onéreux : de 2 à 3 kilos de pommes par jour, cela ne va pas chercher très loin, par rapport au jus ou aux repas classiques.
    • La mastication : on empreigne nos aliments de salive, afin de les alcaliniser et de mieux pouvoir les digérer ensuite. De plus, la mastication déclenche aussi le reflexe de satiété, ce qui permet de moins ressentir la sensation de faim.
    • La variété : bien sûr, on choisit un fruit de saison et on le consomme cru, en lamelles, en compote ou au four (même si cela produit une nette altération de ses vitamines...)
    • L'apport en fibres des fruits, contrairement aux jus.

    Les inconvénients de la mono-diète

    • Risque de lassitude : un seul aliment, pendant trois jours, ça gonfle, believe me ;
    • La faim : on peut la sentir, mais bien moins qu'avec les jus.
    • Légers maux de tête : ça m'est arrivé. Pas bien méchant, mais tout de même.

     

    Verdict ?

    A vous de voir, en n'oubliant pas l'avant-propos. Pour ma part, j'en réalise entre 1 et 2 par an, en commençant le vendredi et en me reposant le week-end. Sachez également que certaines formules autorisent un « repas » normal ou une collation solide, ce qui permet de continuer une activité sportive modérée pendant ces trois jours.

    NB : ne dépassez pas trois jours. L'organisme a besoin d'apports réguliers en différents nutriments : des protéines animales ou végétales, des lipides (avocat, beurre, huile...) et des glucides de bonne qualité (riz, pâtes complètes...). Si vous continuez sur plusieurs jours, votre métabolisme de base (votre dépense de calories au repos) va diminuer. Lorsque vous reprendrez une alimentation « normale », vous reprendez du poids, ce qui n'était pas l'idée de départ !

     

    Charles Brumauld.

    Derniers articles

    1. Comment se motiver à faire du sport quand il fait froid et nuit ?
    2. Bien s'équiper pour s'entrainer dehors en hiver
    3. Nos idées cadeaux à offrir à une sportive