J’ai testé Kiwill

    J’ai testé Kiwill

    Très populaire aux Etats-Unis, le spinning, comprenez le cycling indoor, commence à se développer chez nous ! Preuve en est, après Dynamo Cycling qui a ouvert ses portes l’an dernier, c’est au tour de Kiwill de nous faire perdre les pédales.  Du coup, après avoir testé le modèle américain Soul Cycle en Californie il y a quelques mois, je suis allée voir avec ZippyPass ce que donnait Kiwill (Voir la fiche partenaire).

    kiwill

    A peine la porte franchie, on ne peut que saluer la déco épurée et l’ambiance zen qui découle de la salle. L’espace est  vaste, les hôtes sont souriants, et on y respire un léger parfum ambré, venant des bougies. A l’accueil, élastiques et barrettes sont à disposition pour ne pas avoir les cheveux dans les yeux, ainsi que des bouchons d’oreille si la musique est trop forte. L’équipe nous remet une paire de baskets qui se clipent sur les pédales, une serviette et une bouteille d’eau. Le principe est simple : on vient juste en tenue de sport et tout le reste (douche, gel douche, déodorant, rasoir, sèche-cheveux, baskets, eau etc…) est compris dans le prix (25 euros la séance).

    Direction les vestiaires, soit les premiers qui ne contiennent que des casiers pour ceux et celles qui sont venus en tenue, soit les seconds avec cabine pour se changer. Une fois prête je retrouve mes copines Camille et Cécile (@coachcecyl) venues tester avec moi pour l’occasion. Lorsque nous entrons dans le studio, le coach Matthieu, danseur à l’opéra de Paris, est déjà en train de pédaler, une bougie allumée devant lui, pendant que l’on nous aide à régler les vélos.  Même configuration que Soul Cycle, et Dynamo, je ne suis pas trop fan du côté cocooning pour un cours cardio, mais visiblement ça plaît. Je suis les consignes et me munit de deux petites haltères, entre celles à 1kg et celles de 2kg, je choisis les secondes histoire de.

    cycling

    Matthieu annonce le début du cours, l’idée est claire, on est là pour se dépenser et s’amuser. La playlist démarre avec Rihanna et Britney Spears et c’est parti pour 45 minutes de pédalage non-stop. Pompes sur le vélo, enchaînement de positions sur les « chacks chacks » de Matthieu, on pédale au gré de la musique en montant progressivement la résistance. Histoire de tonifier les bras, on s’empare des haltères pour quelques exercices en musique (quelle bonne idée d’avoir choisi celles de 2 kilos, Sophie !). Passée cette partie un peu fantaisiste, on se remet à pédaler de plus belle, en avant, en arrière en montée, en descente … pour terminer dans le noir, avec simplement la lumière de la bougie pour se retrouver avec soi-même.

     

    Cardio et ludique, le spinning de Kiwill s’adresse au plus grand nombre, pour une séance sportive sans prétention. Plutôt habituée aux formats RPM et RPM sprint, je regrette cependant le manque de sprint justement et le challenge lié une certaine intensité. Mais on m’explique qu’il a été demandé au coach de ralentir l’allure pour ne braquer personne au début. Des cours avec différents niveaux sont donc à prévoir, pour que tout le monde puisse y trouver son compte ! Et bien, pédalez maintenant !

     

    Avec votre abonnement ZippyPass, rendez-vous librement aux séances de cycling chez notre partenaire Kiwill !

     

    Sophie V (son instagram)

    Derniers articles

    1. Activité aquatique : pourquoi en faire et laquelle choisir ?
    2. Sport aquatique : explications et bienfaits pour la santé
    3. Interview ResoConcept - Fabien Abadie