Interview de Charles Brumauld Journaliste Zippypass

    Interview de Charles Brumauld Journaliste Zippypass

    518

    Aujourd’hui nous interrogeons Charles Brumauld, l’un de nos journalistes afin de savoir qui se cache derrière les articles qui rythment notre quotidien chez Zippy.

    Peux-tu te présenter ?

    Oui, c’est dans mes cordes. Je m’appelle Charles, j’ai 34 ans, papa d’un merveilleux petit garçon de 10 ans et beau-papa de 2 non moins merveilleux enfants.

    Qu’est-ce qui t’a amené à rédiger des articles pour ZippyPass ?

    Avant, j’étais journaliste et auteur en psychologie de l’enfant et de l’ado, avant que mes thèmes naturels de prédilection, la forme, le bien-être et la nutri ne me « rattrapent ». Pigiste puis responsable d’un magazine féminin, j’ai rencontré Chloé et Nicolas, fondateurs de ZippyPass à ce moment-là. Dans une autre configuration, j’ai recroisé Chloé au salon Mondial du Body Fitness l’année dernière. Elle avait besoin d’un rédacteur expert + une belle plume. Je lui ai dit : « un mot, un geste, je fais le reste ! ».

    Quelle est ta routine sportive ?

    Aussi variée que possible. Une base de CrossFit, « ma communauté » qui m’a toujours tiré vers le haut, une séance de yoga par semaine, et deux autres sessions : soit une endurance (rameur, natation...), soit une séance de test : une nouvelle discipline, pour satisfaire ma curiosité personnelle ou les besoins d’un article. Ça, c’est l’idéal ! Mais les impératifs obligent à quelques « pauses »!

    Quel sportif es-tu ?

    Celui qui, aujourd’hui, ménage sa monture. Ce qui ne veut pas dire que je ne mets pas des « caramels » de temps en temps !  Je fais du sport parce que ça me fait du bien et que je suis pleinement à ce que je fais à cet instant. Il y a bien sûr des moments difficiles, où le corps et l’esprit brûlent, mais dans ces cas-là, je me dis qu’il faut traverser ces sensations pour se transcender. A côté, hygiène de vie plutôt healthy : pas ou peu de produits transformés, je veille à la qualité de mes apports nutritionnels.

    518

    A quel âge as-tu commencé le sport ?

    Tard. Avant 12 ans, j’étais nul. Vraiment. Le mec qui se cache derrière le buisson pendant les tours de cour, c’était moi ! En changeant de collège, je me suis délesté de cette carapace et décidé d’être bon, de courir et de nager vite. De 16 à 22 ans, j ‘ai passé mon temps dans les bassins chlorés pour des compétitions.   

    Quelle est ta pire expérience sportive ?

    J’en ai deux : le dernier wod des Open des CrossFit Games, le 16.5. Interminable, presque cruel ! Ceux qui l’ont fait s’en souviennent encore. Gros challenge, belle récompense néanmoins. Le second, c’est le Roc d’Azur 2015, une course de VTT très relevée. Finalement, pas d’assistance électrique sur les vélos, des montées raides et des descentes à 48 Km/h très techniques, lesquelles m’ont procuré de grosses frayeurs.

    518

    Quel est ton prochain challenge sportif ?

    Le Triathlon de Cannes, le 17 avril, en relais, je m’occupe de la natation. 1000 mètres. Objectif moins de 20 minutes.

    Qu’est-ce qu’être en forme, pour toi ?

    Avant tout, être en bonne santé. Physiquement, cela signifie être prêt pour la vie, c’est-à-dire, pour l’imprévisible : pouvoir sprinter après son bus, déménager plein de cartons sans (trop) souffrir, nager un vrai tour de bouée au large, porter ses courses longtemps sans saturer, réceptionner un objet lourd qui tombe sans se blesser. C’est également réussir à diminuer son niveau de stress global et à maintenir une énergie positive, pour les autres comme pour soi-même.

    Pourquoi es-tu devenu journaliste ?

    Pour être utile, mais également pour me surprendre et étonner ceux et celles qui me lisent. Depuis mes humbles débuts, j’ai donné la parole à des centaines d’experts (psychologues, médecins du sport, coachs, nutritionnistes...) trouvé et/ou recoupé des milliers d’infos. Je me dis que si j’ai pu être utile à une personne, ça me va !

    Quelles thématiques couvres-tu ou aimerais-tu couvrir ?

    Pour l’instant, je suis spécialisé en forme et bien-être. Je souhaiterais bientôt couvrir des thématiques liées à la nutrition, aux choix de nos politiques et aux enjeux de santé publique. Certaines décisions ont été prises en dépit du bon sens. Il faut réinventer totalement certaines filières.

    As-tu un blog ?

    Oui, www.charlesbrumauld.com, mon espace de liberté éditoriale, sur lequel je partage mes recettes, mes tests de nouvelles disciplines et des conseils de coachs. Et mon compte Instagram ici.

    Et à part le sport, qu’aimes-tu faire ?

    Lire, dormir, mettre au point de nouvelles recettes, cuisiner pour mes amis ou ma compagne, transmettre le peu que je sais aux enfants, prendre le temps de vivre et rire.

    Quel est ton pêché mignon ?

    Le chocolat. Noir. Péché immense, immuable, incurable.

    Ta devise ?

    Plutôt une citation : « Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été ». Camus.

    Ton trait de caractère principal ?

    Calme (bon, pas toujours !).

    518

    Ce que tu aimes chez tes amis ?

    L’amour et l’humour, sur eux, sur la vie, sur moi-même !  

    518

    Utilises-tu l’abonnement ZippyPass, qu’en penses-tu ?

    Evidemment ! Je plaide pour des pauses sportives lorsque l’on pratique régulièrement un sport. Ce temps peut aussi servir à développer une aptitude (la souplesse avec le yoga, me concernant), une nouvelle discipline à laquelle on n’aurait jamais pensé (est-ce que j’aurais testé l’aquabiking sans ce pass ?), à se faire du bien sans d’autres objectifs que celui du plaisir de la découverte.

    518

    Derniers articles

    1. Activité aquatique : pourquoi en faire et laquelle choisir ?
    2. Sport aquatique : explications et bienfaits pour la santé
    3. Interview ResoConcept - Fabien Abadie