Comment (vraiment) tenir ses résolutions ?

    Comment (vraiment) tenir ses résolutions ?

    Chaque année, même jour, même heure, même résolutions ? Presque. Pour démarrer du bon pied, beaucoup d’entre vous prennent des « bonnes résolutions » afin de démarrer l’année du bon pied, mais peu les gardent 365 jours. Vademecum pour tenir ses objectifs dans la durée.

    Chaque année, même jour, même heure, même résolutions ? Presque. Pour démarrer du bon pied, beaucoup d’entre vous prennent des « bonnes résolutions » afin de démarrer l’année du bon pied, mais peu les gardent 365 jours. Vademecum pour tenir ses objectifs dans la durée.

    baskets

    En 2018, l’analyse de 36,5 millions d’activités enregistrées en France sur Strava, le réseau social des sportifs, a fait ressortir que l’enthousiasme retombait bien plus vite que prévu… à savoir, le 16 janvier ! Soit, bien avant le Blue Monday, le lundi « le plus déprimant » de l’année, troisième lundi du mois de janvier. De quoi creuser le sujet !

    1. Ecrire (précisément) ses résolutions

    Les bonnes intentions, c’est chouette, mais ça marche mieux lorsqu’elles sont inscrites noir sur blanc. Tips : sur une pancarte, collez-les sur votre porte d’entrée/sortie de votre appartement. Et hop, un petit reminder quand on part le matin. Ensuite, être plus spécifique aide beaucoup. « Mieux dormir », « se remettre au sport » ou à « cuisiner », trop vague. Résultat, vous ne savez pas du tout par où commencer. Et vive la procrastination. Par contre, « faire du yoga deux fois par semaine », « courir une fois dans la semaine + une fois le week-end », « me préparer le repas du lundi midi en avance », là, c’est plus concret et plus facile à mettre en place.

    2. S’organiser

    Prendre le temps de construire un plan d’action peut s’avérer très efficace. L’idée est d’organiser sa vie pour respecter ce qu’on s’est promis. Par exemple, sanctuariser tel jour, tel heure pour sa pratique sportive, et le marquer dans son agenda numérique pour éviter la prise de rendez-vous à cet horaire.  Idem pour les horaires de cours, d’ouverture de stades municipaux proches de chez vous. Cela fait partie des renseignements utiles pour la pratique. Même chose pour préparer ses repas du midi. « Est-ce que j’ai ce qu’il faut pour cuisiner ? Ok, faut que j’aille au marché. Est-ce que j’ai des boîtes pour mon frichti ? Nope, faut que j’en trouve. ».

    3. S’engager à plusieurs

    On peut l’entendre d’au moins deux façons : soit de dire à votre entourage que vous engagez à la muscu, au yoga, à la course, à la natation, pour bénéficier de leur soutien (utile quand il fait froid, nuit et qu’il pleut !). Soit, s’engager avec votre entourage, avec des ami(e)s pour faire une activité sportive un jour de la semaine en particulier. Rien de tel pour se motiver. 

    image crossfit

    4.Adapter la voilure

    Objectifs trop ambitieux = objectifs pas tenus. Si vous êtes en reprise totale de sport ou que vous n’avez pas de passé sportif, se fixer un objectif très ambitieux risque de vous montrer l’énorme montagne à gravir (donc, démotivant), plutôt que les petites collines qui la composent (on se dit : tiens, je peux le faire).

    5. Accepter de lâcher

    La restriction cognitive, dans le temps, ne dure pas (voir point n°7). Alors, on fait une, deux, trois entorses, et on laisse tout tomber. Nope. Acceptez cette entorse comme un petit détour de chemin, savoureux, et remettez-vous en selle le lendemain. On reste dans un mood positif, sans se blâmer ni se flageller… On a zappé le sport hier à cause de la neige, de la pluie, de la fatigue, de la non-envie totale ? Pas grave. On zappe, en conscience, à bloc, mais sans culpa. Et le lendemain, on remet le couvert !

    image yoga

    6. S’aider avec une appli

    Streaks est une appli* permettant de faire une liste de choses à faire et de prendre les bonnes habitudes pour votre vie, éviter de se disperser et atteindre ses objectifs.

    Hop, on remplit une liste de 1 à 12 habitudes à suivre pour votre bien-être. Par exemple : marcher 10 000 pas. Manger 2 légumes par jour + 1 fruit. Boire 500 ml d’eau le matin. Ensuite,  on entre chaque jour ce que vous avez accompli pour créer des « streaks », c’est-à-dire des séries consécutives sans oublier ou négliger vos habitudes. Ainsi, on visualise concrètement les tâches qui mènent vers l’objectif.

    Streaks, disponible sur iOs et Apple Watch.

    * payante, 5,49 €

    7. Divisez-les par 12 !

    On dit qu’il faut environ 21 jours pour changer une habitude. En réalité, c’est plutôt une moyenne de 66 jours, selon une étude publiée dans l’European Journal of Social Psychology. Bon, ok, tout dépend de votre objectif : devenir végétalien ou végétarien n’est peut-être pas aussi évident que de manger l’équivalent d’une pomme par jour.

    Donc, au lieu de prévoir vos objectifs sur l’année, checkez sur un mois ou deux mois et faites un bilan. Si besoin, réajustez les paramètres (durée, fréquence, intensité) pour rester sur une pratique épanouissante.

     

    Charles Brumauld.

    Derniers articles

    1. Stop au sucre ! Pourquoi et comment le remplacer ?
    2. 5 assiettes à IG bas faciles à faire
    3. Découvrez Mademoiselle Run : le site des runneuses heureuses et épanouies !