Le Guide N°1 pour trouver votre salle de sport en France

Sport en Hiver : quelles précautions ?

Sport en Hiver : quelles précautions ?

Faire du sport à l'extérieur ne s'improvise pas et quelques précautions sont à prendre pour en profiter pleinement, éviter des blessures inutiles, ou encore tomber malade. Voici nos conseils :

Les températures commencent à baisser et le froid et la pluie s'installent durablement, et avec la morosité ambiante et notre manque de motivation ! Pas toujours facile en effet de trouver l'envie de chausser ses baskets pour aller courir dehors, ou réaliser un petit training entre amis quand le temps n'est pas de la partie. Pourtant, les bienfaits en sont multiples : lutte contre la déprime saisonnière, entretien de la forme physique, consommation plus importante d'énergie, tonification du coeur... Alors pourquoi se priver ?

Cependant, faire du sport à l'extérieur ne s'improvise pas et quelques précautions sont à prendre pour en profiter pleinement, éviter des blessures inutiles, ou encore tomber malade. Voici nos conseils :


Ne pas lésiner sur l'échauffement


Quelque soit l'entraînement sportif que vous souhaitez réaliser dehors, ne zappez pas la case échauffement, au risque de générer contractures, claquages, ou autres entorses ! Par temps froids, il est nécessaire de passer plus de temps pour préparer votre corps à l'effort, des muscles jusqu'aux articulations.

Démarrez votre séance par une mobilisation générale de vos articulations : poignets, coudes, épaules, cou, taille, chevilles, genoux... Allez y lentement, sans les faire craquer, mais privilégiez une certaine amplitude pour bien stimuler en profondeur chaque articulation.

Commencez en douceur votre entraînement, pour chauffer le corps en douceur et prenez conscience de chaque muscle mobilisé, tout en vous concentrant sur votre respiration. En fonction de votre ressenti, augmentez progressivement en intensité jusqu'à trouver votre rythme.


Couvrez-vous !


Cela pourrait aller de soi, mais la plupart des personnes qui s'entraînent à l'extérieur l'hiver ne sont pas suffisamment vêtues et en sont gênées dans leur pratique, accumulent les petits maux de la saison : rhume, douleurs à la gorge..., voire accroissent les risques de blessures en tout genre !

N'hésitez pas à investir dans un équipement spécialisé pour le sport par temps frais : collants doublés polaire, sous couche, une polaire légère ou un soft shell, et un coupe vent. Pensez également à vous couvrir les extrémités, plus sensibles au froid : prévoyez un buff et/ou un bonnet, des gants légers adaptés à la pratique sportive, et éventuellement des chaussettes spéciales hiver. Par grands froids, respectez pour le haut du corps le principe des 3 couches : une couche respirante à même la peau, une couche isolante du froid, et une couche protectrice des intempéries (pluie, vent, neige...)

De nombreuses matières techniques ont été élaborées avec soin pour vous permettre de vous dépenser tout en restant confortable et au chaud, et tout en laissant votre peau respirer : polaire, merinos, gore-tex... On aurait tort de s'en priver !


Bien s'alimenter et bien s'hydrater


Forcément, le froid impliquant une plus grande dépense d'énergie pour maintenir le corps à la bonne température. En conséquent, il faut prendre le pli et renforcer son alimentation pour faire face à la chute des températures et tenir le coup ! Sans pour autant se ruer sur n'importe quoi sous prétexte que c'est l'hiver, vous pouvez augmenter légèrement vos portions et prévoir des encas plus consistants.

L'hydratation n'est pas non plus à mettre de côté. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, qu'il fasse très chaud ou particulièrement froid, le risque de déshydratation est le même. En effet, le froid a tendance à diminuer les sensations de soif, et à assécher l'ensemble de la peau. Pensez donc à bien boire même si vous n'en ressentez pas forcément le besoin, et prévoyez une crème hydratante et un stick à lèvre pour garder votre peau au top !


Retrouvez plus d'idées nutri et forme dans nos dossiers forme.