Le Guide N°1 pour trouver votre salle de sport en France

Faut il un certificat médical pour pratiquer un sport dans un club de forme ?

Faut il un certificat médical pour pratiquer un sport dans un club de forme ?

Que ce soit pour pratiquer du judo, du football ou de l'athlétisme, vous ne pouvez y échapper, vous devrez présenter chaque année à votre club un certificat médical établi par votre médecin traitant ou un médecin du sport

La délivrance d'un certificat de non contre-indication (CNCI) au sport est obligatoire pour obtenir une licence dans un club, ou pour participer à une compétition depuis la Loi Buffet de 1999.

En revanche, il n'est pas toujours exigé lors de l'inscription dans une salle de fitness et/ou de musculation.

Que ce soit pour pratiquer du judo, du football ou de l'athlétisme, vous ne pouvez y échapper, vous devrez présenter chaque année à votre club un certificat médical établi par votre médecin traitant ou un médecin du sport. Ce document confirme que vous ne présentez aucune contre-indication médicale vous interdisant la pratique de l'activité physique que vous souhaitez suivre.

Sans ce certificat, vous prenez le risque  de ne pas être assuré en cas d'accident, et votre responsabilité civile ne serait pas couverte si vous blessiez quelqu'un.

Club de remise en forme : mieux vaut consulter...

Et si vous souhaitez vous inscrire dans une salle de fitness ou un club de musculation ?

Un certificat médical ne vous sera pas forcément demandé. Mais un conseil : si vous reprenez une activité physique après de longues années de sédentarité, consultez au préalable votre médecin traitant. Voilà qui sera l'occasion d'effectuer un bilan, notamment sur le plan cardiovasculaire, et de bénéficier de quelques conseils pour une reprise en toute sécurité.

A noter, comme l'a évoqué  la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, en décembre 2013,  une consultation tous les deux ans pourrait à l'avenir suffire pour s'inscrire en club. Mais plusieurs médecins s'inquiètent de cette proposition. Voilà dans tous les cas, une affaire à suivre...

Source : Loi n° 99-223 du 23 mars 1999 relative à la protection de la santé des sportifs et à la lutte contre le dopage - AFNOR, norme Norme   XP S 52-412. legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000758636

Revenir à la page d'accueil

Source : © www.destination sante.com