La danse, le nouvel allié du fitness ?

    La danse, le nouvel allié du fitness ?

    Fit ballet, Burning barre, Ballet fitness, Barre shape… de nombreux cours de fitness basés sur des techniques de danse classique ou modern’jazz ont vu le jour ces dernières années et semblent avoir la côte. La danse serait-elle donc le nouvel allié du fitness ?

    Les précurseurs

    En France, c’est Julie Ferrez et Octavie Lescure qui ont ouvert le bal en créant respectivement le Yog’n dance et le Fit Ballet. Côté Julie Ferrez, on est plus dans un mix de postures de yoga, exercices de danse classique à la barre ou au milieu et une petite chorégraphie de fin de cours, alors que chez Octavie, on sortirait presque le tutu (qui fait d’ailleurs partie de la décoration du studio), tant le cours entier repose sur des exercices et des positions de danse classique. Et c’est probablement cela qui plait autant, se la jouer Black Swan avec des chaussons de danse et un chignon le temps du cours, ou rattraper des années de frustration de n’avoir jamais fait ou oser faire, de la danse classique. 

    Nouvelle tendance

    Les coachs sportifs ou ex danseurs classiques ont bien cerné le filon, et on voit se multiplier les cours mêlant les ports de bras, battements et autres arabesques avec une technique plus empruntée au fitness qu’à la danse classique ; exit les pointes de pieds tendues et les en-dehors, la vraie rigueur de la discipline n’est pas le point important du cours, on en retiendra plus la posture et l’allongement du corps. Côté fitness, finalement on y pioche surtout le fait d’enchaîner les exercices pour solliciter le cardio, quelques mouvements d’abdos et autres exercices issus plutôt du pilate que du fitness pur et dur. D’autres cours s’inspirent plutôt du côté « barre à terre » de la danse, pour aller étirer les muscles ou travailler les ouvertures et les abdominaux plus en profondeur.

    La bonne recette

    Une chose est sûre, ce mélange de discipline semble fonctionner, et les filles (soyons honnêtes, les garçons sont minoritaires voire absents de ces cours) sont contentes d’exercer une activité physique qui ne soit pas trop violente, et qui ne les fasse pas prendre en volume musculaire, mais qui allonge leur posture et tonifie leur silhouette. Et il faut bien reconnaître également, le petit plaisir d’enfiler ses chaussons de danse et de prendre place à la barre. 


    Derniers articles

    1. Spécial Femme : sélection de vêtements pour courir au printemps
    2. 5 raisons de faire de l’Aquabike
    3. Neoness fait la part belle au functional training !