Nutritionniste, Naturopathe, Diététicienne ... quesaco ?

    Nutritionniste, Naturopathe, Diététicienne ... quesaco ?

    Vous cherchez un professionnel de la santé, bien calé en nutri et vous ne savez pas vers qui vous tourner ? Masalledesport fait le point.

    Le nutritionniste

    La nutrition est la science qui analyse les rapports entre la nourriture et la santé. En gros, le nutritionniste tente de découvrir et d'analyser les différents nutriments (protéines, lipides, glucides) nécessaires aux réactions chimiques normales d'un organisme vivant (notamment les humains) afin de le maintenir en bonne santé.
    Qui peut exercer ? Selon L'Association Française des Diététiciens Nutritionnistes, « le terme de « nutritionniste » est un qualificatif qui ne définit pas une profession. Ce qualificatif peut être utilisé par toute personne (médecin, ingénieur, diététicien,...) ayant une formation en nutrition."
    En deux mots, ce titre n'est pas protégé ! Donc, un médecin, qui a fait de longues études et qui a fait un DU (diplôme universitaire) d'un an, avec 2 jours et demi de cours par semaine, peut se dire « médecin nutritionniste ». Il est donc normal que certaines appellations fleurissent, comme « coach en nutrition », « nutrithérapeute », lesquelles ne répondent à aucun critère de formation sérieuse (certains proposent des « certifications » avec quelques week-ends par an), même si ces personnes sont sans doute curieuses et très bien intentionnées.
    Sa formation : vu que le titre n'est pas protégé, c'est free style... Cela étant dit, les formations se professionnalisent et certains Bachelors (en trois ans) permettent d'obtenir ce titre de Nutritionniste, reconnu cette fois par l'Etat, mais nous sommes au tout début de la reconnaissance (j'en sais quelque chose !).
    Remboursé ou pas ? Le nutritionniste ne peut pas s'inscrire à la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie) et ses consultations ne sont pas remboursées.

    Le diététicien

    C'est le champion de l'alimentation équilibrée, il en connaît un rayon sur la composition des aliments. Il a un peu le même rôle que le nutritionniste mais y intègre une dimension pratique, sociale et culturelle liée aux pratiques alimentaires. La diététique permet de traduire et d'appliquer les principes énoncés par la nutrition aux personnes qui en ont besoin pour retrouver la santé et équilibre.
    Sa formation : un BTS diététique (en 2 ans) ou un DUT (2 ans aussi) en génie biologique option diététique. Donc, en clair, le titre est protégé par ces deux ans d'études, avec un examen national à la suite de ces deux ans. Il étudie à fond la digestion, la connaissance des aliments et des procédés de fabrication, la physiopathologie (diabète, cancers...) mais aussi la technique culinaire (il sait donc vous orienter vers des recettes faciles à faire !).
    Retour aux textes. Selon L'Association Française des Diététiciens Nutritionnistes, " Est considérée comme exerçant la profession de diététicien toute personne qui, habituellement, dispense des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participe à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée ».
    Les diététiciens ont donc un rôle de conseil, et sur prescription du médecin (donc, ils ne peuvent prescrire eux-mêmes de médicaments), participent à la rééducation nutri d'un patient, que ce soit en libéral ou en milieu hospitalier.
    Remboursé ou pas ? Le diététicien peut s'inscrire à la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie), mais ses consultations ne sont pas remboursées, sauf par certaines mutuelles.

    Le naturopathe

    Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la « Naturopathie est un ensemble de méthode de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». C'est même la troisième médecine traditionnelle qu'elle reconnaît, avec la médecine chinoise et l'ayurvédique.
    L'idée est donc de se renforcer soi-même, d'optimiser son capital vital grâce à des méthodes naturelles de santé. L'origine viendrait de l'anglais, naturopathy (enregistrée pour la première fois aux USA en 1902), « nature » et « path » = la voie de la Nature.
    Son but : aider les patients à gagner en qualité de vie et d'aider les personnes à prendre en main leur santé grâce à différentes techniques : l'hygiène nutritionnelle, la psychologie, les techniques manuelles (massages, onctions...), respiratoires, de phytologie (avec des essences d'huiles essentielles ou de techniques énergétiques ( à l'aide d'aimants) ou vibratoires (couleurs, musique...).
    Sa formation : à ce jour, la profession n'est pas règlementée. Un diplôme de naturopathe se fait néanmoins en trois ans, en présentiel ou à distance. En France, une dizaine d'écoles forment au métier de naturopathe. Assurez-vous d'abord que l'école de votre praticien est agréée par la Fédération français de Naturopathie, gage de sérieux de la formation. Cela étant dit, malgré la variété des techniques utilisées, il n'est pas aussi calé qu'un/une diététicien(ne) en nutrition, notamment sur la physiopathologie, la biochimie des aliments et la connaissance des aliments, car le cursus des diététiciens passe 2 années complètes dessus !
    Pour en savoir plus sur les livres pour vous initier aux subtilités de la naturopathie, c'est par ici !
    Remboursé ou pas ? Idem que les deux autres professionnels de la nutrition, il peut travailler en libéral ou dans une structure (centre de remise en forme...), mais ses consultations ne sont pas remboursées, sauf par certaines mutuelles.

     

    Ps : je précise que les terminaisons sont en masculin dans l'intitulé de chaque profession par souci de lisibilité, pas par sexisme ! 

     
    Charles Brumauld

    Derniers articles

    1. Comment se motiver à faire du sport quand il fait froid et nuit ?
    2. Bien s'équiper pour s'entrainer dehors en hiver
    3. Nos idées cadeaux à offrir à une sportive