Interview ResoConcept - Fabien Abadie

    Interview ResoConcept - Fabien Abadie

    Fabien Abadie : j’ai créé ResoConcept en 2019 avec mon associé Younes Khattabi. J’ai également un club à Lourdes. Mon but est d’aider les gens, de réunir les adhérents, les gérants et de les aider à trouver des solutions. (Temps de lecture : 3min)

    Présentation de Resoconcept

    Parlez-nous de Resoconcept

    ResoConcept a été créé en mars 2019 pour regrouper les clubs de fitness indépendants pour les remettre au centre de l’équation. Pour cela, nous négocions des accords avec des partenaires (référencement, matériel…). Finalement ce qu’on propose c’est les avantages de la franchise sans les inconvénients puisque chaque club garde sa politique.

    Les gérants avec lesquels nous travaillons ont des activités très diversifiées, nous travaillons avec des clubs généralistes, des espaces de coachings ou de yoga par exemple. Nous comptons 85 affiliés et 34 partenaires. D’ici 3 ans, nous souhaitons être leader international avec 400 clubs dans le réseau. 

    Quel est le bilan de cette première année ? 

    C’est un bilan très positif, nous avons pu constater qu’il y a un réel besoin et c’est ce qui nous a permis d’avoir cette expansion rapide. Les gérants se sentent esseulés, moi même gérant, je me sentais seul et j’avais besoin de points de comparaison. 

    Le seul point négatif au bout de cette première année est la difficulté d’échanger avec les gérants régulièrement. C’est pour cette raison que l’on met en place 2 rassemblements annuels. Le prochain sera à Marrakech, il devait avoir lieu en Mars mais a été décalé à Octobre, c’est notre fitness event. 

    Adaptation face au Covid-19

    Comment ont-ils pu mutualiser les bonnes idées et bonnes pratiques pendant cette période compliquée ? Comment Resoconcept aide les clubs du réseau pendant cette période ? Quels sont selon vous les principaux changements auxquels doivent faire face les clubs actuellement et dans les mois à venir ? 

    Le confinement a été difficile pour les indépendants mais ils ont pu en tirer du positif car ils ont été forcés de travailler sur leur stratégie pour la réouverture. ResoConcept a aidé ses adhérents sur différents points : 

    - groupe WhatsApp permettant de la solidarité entre gérants et de poser des questions (“est ce qu’on prélève nos adhérents ?”)
    - informations sur les décisions gouvernementales et entraide pour les démarches administratives (courrier aux assurances, demandes auprès des banques…)
    - page facebook “Home Fitness Challenge” avec planning de cours en live => Un club seul peut proposer 3 ou éventuellement 5 lives par semaine mais avec ce regroupement de nos clubs partenaires, nous avons pu proposer un planning live similaire à celui d’un club ouvert avec 30 cours par semaine. Il y avait même des lots à la clé pour les adhérents et coachs participants. 

    Cela amène d’ailleurs une réelle réflexion autour des cours sur internet. Hier, cela nous faisait peur, aujourd’hui on doit s’y préparer.  Les lives par exemple pourrait peut être éviter de suspendre les abonnements pendant les vacances des adhérents. Toutefois, même si c’est une belle avancée, il ne faut pas oublier que cela demande des ressources humaines et du temps. Par contre, c’est sûr que ce pas vers la digitalisation est indispensable notamment pour acquérir des prospects, pour faire évoluer notre référencement et pour être visible beaucoup plus facilement.

    Tendances dans le milieu du fitness 

    Avec votre expertise liée au réseau, quelles sont selon vous les tendances émergentes dans le milieu du fitness ? Quels sont vos projets à court et long terme avec Resoconcept ? 

    Internet évolue et l’intérêt des gérants de salle de sport pour cet outil aussi. La population change, aujourd’hui tout le monde passe par internet que ce soit pour la prospection ou pour l’acquisition client. Les tunnels pour de la vente en ligne sont beaucoup plus populaires. Par exemple, des acteurs comme MaSalledesport pour le référencement ou Club Connect pour la réservation des cours via une application sont utiles. 

    La vente en ligne s’était déjà beaucoup développé sur les trois dernières années et aujourd’hui ça se popularise encore davantage. C’est sur que c’est un budget mais ça vaut le coup. Les franchises le font donc il faut que nous le proposions également. Il faut qu’on rentre dans le système car les franchisés le font également. 

    Et puis bien évidemment on voit le développement des cours vidéos, ça permet de palier à l’objection des horaires notamment. Et puis ça permet aussi d’amener du service en plus. 

    Resoconcept est une très jeune société, il va falloir stabiliser ce qui a été mis en place. Nous souhaitons continuer de faire émerger les bonnes idées via la communication entre gérants. 

    On aimerait mettre en place des interviews de nos partenaires, ils répondraient aux questions de gérants à l’avance et les nouveaux gérants auraient ainsi la réponse à des questions concrètes.

    Avec le co-fondateur, Younes, on a encore beaucoup d’idées et grâce à nos adhérents qui ont lancé le fitness il y a 30 ans, on souhaite reprendre notre place de leader dans le milieu du fitness.

    Fabien Abadie 

    Derniers articles

    1. Activité aquatique : pourquoi en faire et laquelle choisir ?
    2. Sport aquatique : explications et bienfaits pour la santé
    3. Managers de club, une Application mobile n’est plus une option !