Saint-Valentin : La wish-list sporty !

    Saint-Valentin : La wish-list sporty !

     

    Dimanche, c’est la Saint-Valentin ! Pour ceux et celles qui roucoulent, la team MaSalledeSport vous a préparé un wish de folie afin qu’il ou elle ne se loupe pas ! Pour les autres, c’est le moment de se faire plaisir soi-même et de s’auto congratuler avec la bienveillance que vous méritez !

    Certains l’adorent, beaucoup la détestent… Pourquoi ? Parce que la Saint Valentin* doit forcément être « hot », « coquine », « torride », « spicy », « outrageusement sexy », bla bla bla… Oui, mais non. Enfin, pas tout à fait. Est-on obligé de se la jouer menottes, cravache et barre de striptease comme une très démonstrative personnalité star d’instagram comptant presque autant de followers que la population française ? Une version sirupeuse : dîner aux chandelles, bougies de massage et pétales de rose parfumées de gingembre.

    On peut. Mais…. Nous, on a autre chose à vous proposer : l’utile et le romantique. Penser à l’autre et l’accompagner dans sa pratique sportive, c’est aussi lui montrer que vous prenez soin d’elle/lui et que vous vous souciez de son bien-être, non ? Voilà, le souci de l’autre, on y est. Notre hot list revêt donc ses habits de haute liste. Et comme nous ne sommes (pas trop) sexistes, à vous de deviner et d’adapter (ou non) ce qui siéra à madame, monsieur, les deux, ou aucun des deux ! 

    1. Le savon à l’Arnica 

    486

    Aujourd’hui, on trouve plutôt le savon sous des formes bien souvent issues de dérivés pétrochimiques : liquides, gels douches, crèmes... Issus d’une saponification à froid, les savons d’Elios renouent avec les heures de gloire du savon, lorsqu’il était produit d’hygiène luxueux et thérapeutique. Nourrissant et apaisant, ce savon à l’Arnica se distingue par une senteur assez soutenue (et oui !) et des touches de cannelle. Il nettoie les corps en douceur, idéal après une séance de sport.

    Combien ? 15 €, sur Elios-cosmetique.fr

    Le + : produit non testé sur les petites bêtes. Ça, on aime aussi.

    2. Un livre pour se mettre au Veggie Style  

    486

    Vous avez considérablement réduit votre proportion de produits carnés, de sel, de sucre, mais quelque chose vous retient toujours avant le passage au végétarisme. Vous ne savez pas quoi, mais c’est ainsi. Pour basculer du côté obscur de la force (ou plutôt lumineux), un livre vous y aidera peut-être : « Je mange veggie », de Ôna Maiocco. Cette jeune femme d’origine italienne (le prénom vient d’Irlande, aucun lien) est végétarienne depuis ses 12 ans. Elle a conçu ce guide pour accompagner la démarche du passage au veggie style. Outre les recettes, on trouve surtout des idées, des témoignages et du contenu sur l’aspect « vie sociale » autour de l’assiette : comment manger équilibré, comment et pourquoi le dire à ses proches.

    Combien ? 11,90 € sur :  amazon.com, plus d’infos sur :  super-naturelle.com

    Le + : l’approche scientifique (Ôna étant biologiste de formation), truffée de références valables.

    3. Le bikini sportif de LuluLemon 

    486

    On n’y pense pas assez, mais un sous-vêtement technique fait toute la différence dans la pratique sportive. Au menu, Du MicroModalMD, un tissu doux, muni de fibres LYCRA®, des coutures discrètes et une ceinture lisse qui ne laisse pas de traces sur la peau.

    Combien ? 22 euros, sur lululemon.com

    Le + : le côté multipass, pour yoga ou running ! 

     

    4. Le casque sporty & stylé

    486

    Les écouteurs du smartphone pendant le sport, c’est bien, mais ça tombe ! Hop, on shope ce casque sans fil qui résiste à la sueur, à l’humidité, aux intempéries et aux chocs (running, ça passe, box jumps, ça passe…). Rechargeable en 15 minutes seulement !

    Combien ? 99 €, sur : jabra.fr

    Le + : l’appli dédiée Jabra Sport Life, qui organise, suit et évalue vos performances.

    5. Une épreuve de running à deux

    486

    Vivre une aventure sportive en duo, c’est peut-être ça le secret d’une Saint Valentin réussie ? Ni une ni deux, on a 4 mois pour se préparer aux 24 km de la course Eiffage du Viaduc de Millau. Oui, c’est un gros semi, mais le parcours est singulier : à près de 300 mètres au-dessus du Tarn, comme suspendu entre ciel et terre, on passe sur le Viaduc de Millau, le pont autoroutier le plus haut du monde, avec une pile culminant à 245 mètres. Une occasion unique, car l’évènement a lieu tous les deux ans !

    Quand ? Le 22 mai prochain, on s’inscrit sur course-eiffage-viaducdemillau (dès 29 euros)

    Le + : outre l’arrivée en plein parc de la Victoire (ça ne s’invente pas !), on apprécie les 4 vagues successives, afin de répartir les 15 000 coureurs sur l’ensemble du parcours.

    6. Une paire de running, pour elle !

    486

    Seul article « genré » (ou presque !), la chaussure de running faite pour les femmes, par les femmes : la #pureboostX. En effet, le pied féminin aurait une courbure plus prononcée que le modèle masculin, et la zone du medio pied nécessiterait plus de maintien. D’où sans doute la voûte flottante à cet endroit ainsi qu’une tige en mesh extensible, qui permettent un ajustement personnalisé. « Stable, confortable et très dynamique, mais pas taillée pour les sorties longues », confie Mademoiselle Run, égérie toute fraîche de la marque aux trois bandes.

    Combien : 120 €, sur adidas.com pour les 184 g de cette running poids plume.

    Le conseil en + : chaussure plutôt adressée aux runneuses 10 K si elles sont habituées aux faibles drops* ou les runneuses débutantes ne dépassant pas 7K.

     

    Charles Brumauld 

    * une pensée pour tous les Valentin et Valentine, dont le prénom est l’objet d’un hold up depuis de trop nombreuses années

    ** un drop correspond à la différence de hauteur entre le talon et l’avant du pied

    Derniers articles

    1. Activité aquatique : pourquoi en faire et laquelle choisir ?
    2. Sport aquatique : explications et bienfaits pour la santé
    3. Interview ResoConcept - Fabien Abadie