Bikram, Fierce, Fix, Hot Flow, quel hot yoga est fait pour vous ?

    Bikram, Fierce, Fix, Hot Flow, quel hot yoga est fait pour vous ?

    Le Yoga Bikram, c’est très chouette. Mais on peut aussi varier les plaisirs, non ? La pratique se développe et les cours de hot yoga aussi. Pour en savoir plus, je me suis aventuré dans la fournaise du Studio Bikram Rive - gauche pour tester 4 cours bien épicés !


    A savoir : prévoyez un tapis, deux serviettes, une pour le tapis, une pour la douche. Arrivez l’estomac léger, bien hydraté, avec tout de même une bouteille d’eau pour boire après les 20 premières minutes de cours. Attention, douches collectives !

    Le Yoga Bikram

    649

    C’est le vaisseau amiral du Hot Yoga, par lequel tout a commencé. Merci à Bikram Choudhury, un prof de yoga indien originaire de Calcutta. Bien que, aujourd’hui, on pense à tord confondre les deux alors que le Bikram n’est qu’une possibilité du Hot Yoga.

    Le pitch : 26 poses. 90 minutes. 40,6 degrés. Assez chaud, donc. Une base de Hatha Yoga (du yoga postural, une posture après l’autre, sans enchaînement), où chaque pose est répétée deux fois.

    En vrai : 1H30 dans une chaleur d’étuve. Il faut pouvoir suivre. Certaines postures sont compliquées pour les « non souples » (aigle, notamment), d’autres plus faciles. Deux parties, d’abord les postures debout, puis les postures plutôt assises. 

    J’ai aimé : sentir mes muscles qui bossaient, qui s’étiraient. Sortir de ma zone de confort, sous l’impulsion du prof.

    J’ai moins aimé : les respirations profondes du début, les pranayamas. Ça me gonfle à chaque fois et ça me fait mal aux cervicales. Et j’ai vraiment l’impression que les autres éructent pendant le cours ! Bon, j’avoue, je suis très débutant et non cultivé sur la question ! Sinon, à la fin, l’alternance des Savasanas (posture du cadavre) et d’autres postures peut donner le tournis !

    Le Fierce Grace

    649

    Une ancienne élève de Bikram Choudhury, le concepteur du Yoga bikram, a eu la lumineuse idée de créer son propre cours, dérivé du Bikram.

    Le pitch : Fierce pour force, et Grace pour grâce. Tout le monde suit ? 90 minutes. 49 postures. Environ 37 degrés. Un chouilla moins chaud que le Bikram, mais on transpire quand même, je vous rassure ! Une base de Hatha Yoga, mais avec des variations de Power et d’Ashatanga, pour les connaisseurs.

    En vrai : ah ouf, de la musique ! ça change ! Pas de respirations du début, ce qui change du Bikram. Les postures s’enchaînent, idem, une partie debout, l’autre de postures assises. On sue à grosses gouttes. De l’équilibre, des planches, des pompes en plusieurs temps et quelques crunchs en douceur, sur l’expiration, à la fin.

    J’ai aimé : on ne s’ennuie pas ! Le côté plus cardio, plus renfo, musculairement plus intense que le bikram, notamment avec les descentes en push up et exercices de gainage.

    J’ai moins aimé : pas grand chose, à part cette Garudasana, la posture de l’aigle. Les play-lists varient selon les profs, parfois c’est très inspirant, parfois moins ! A vous de checker !

    Le Fix

    649

    Pour les urbains pressés, ce cours est fait pour vous.

    Le pitch : 60 minutes, pour une remise en forme rapide. Des postures qui s’enchaînent et combinent des poses qui font transpirer, augmentent le rythme cardiovasculaire et développent la souplesse.

    En vrai : c’est un « petit Fierce », beaucoup de postures similaires. Mais en plus court. J’ai jamais regardé le chrono. 30 minutes debout, 30 minutes au sol. Efficace.

    J’ai aimé : le côté efficace, justement. On enchaîne : postures de pompes, respirations, relaxation, gainage, et autres postures similaires au fierce.

    J’ai moins aimé : 60 minutes, ça passe vite. Pas l’impression d’avoir été au bout du bout, comme un cours de 90 minutes.

    Le Hot Flow

    649

    L’idée vient de Benjamin Dimpre, prof de yoga, lequel a proposé ce cours aux fondateurs du Bikram Rive Gauche. Un yoga centré sur la Salutation au Soleil (Surya Namaskar).

    Le pitch : un cours qui s’inspire cette fois de l’école du Vinyasa, qui en Sanskrit, signifie synchronisation du mouvement sur la respiration. Voilà, d’où le « flow », dans lequel on essaie de s’inscrire.

    En vrai : moins chaud que le bikram (37°C) mais on transpire presque autant. Au début, beaucoup d’infos pour synchroniser sa respiration sur les mouvements. Je me suis trompé de nombreuses fois, même si j’arrivais à retenir le principe de l’inspiration sur le chien tête en haut, expiration sur le chien tête en bas, qui sont le gimmick du cours.

    J’ai aimé : à peu près tout. Je n’ai pas regardé l’heure, même si je n’ai essayé qu’une version 60 minutes (existe aussi en 90). Un travail d’équilibre intéressant, mais aussi sur les membres supérieurs (bras, épaules). Et puis, le cours varie à chaque fois en fonction de la classe !

    J’ai moins aimé : un peu moins facile d’accès, pour le premier cours. Beaucoup d’infos à digérer, mais au 3ème cours, « ça passe crème » !

     

    A vous de faire votre choix ! Pour ma part, j’aime beaucoup ce studio, car il est accueillant, vaste, chaleureux.  Ensuite, tous les cours sont accessibles aux débutants (si je l’ai fait, vous pouvez le faire). Le Fierce travaillera sans doute plus les core muscles, le flow plutôt les membres supérieurs, contrairement au Bikram. Ce qui est certain, c’est que chacun des cours m’a détendu ET m’a fait bosser. A la fin de la séance, il y a toujours ce moment où l’enchaînement des postures nous fait relâcher nos tensions. Ça monte subitement, comme ça, sans prévenir, mais ça fait du bien !


     

    Charles Brumauld

    Derniers articles

    1. Activité aquatique : pourquoi en faire et laquelle choisir ?
    2. Sport aquatique : explications et bienfaits pour la santé
    3. Interview ResoConcept - Fabien Abadie