La phytothérapie pour passer l’hiver sans encombre

    La phytothérapie pour passer l’hiver sans encombre

    L’hiver s’installe tout doucement, alors avec l’équipe de la rédaction nous sommes allés à la rencontre d’un spécialiste de la phytothérapie pour savoir comment éviter les petits désagréments physiques liés à cette saison.

    Phytothérapie

    René-Pierre Thibault, créateur de la marque Phyt’Os’Môse, partage avec MaSalledeSport ses conseils pour passer l’hiver sans encombre !

    La phytothérapie a le vent en poupe. Cette médecine douce propose des solutions naturelles qui ont pour objectif d’utiliser les plantes afin de soigner différents maux de la vie quotidienne. A l’aide de produits d’origine végétale obtenus par extraction, puis dilués dans un solvant, il est possible d’obtenir différentes formules ayant chacune une fonction particulière. La phytothérapie propose ainsi des compléments alimentaires (et non des médicaments) pour soigner différents problèmes ! Pour vous donner une idée des quantités nécessaires, pour obtenir 1 litre d’huile essentielle de rose, il faut entre 2 et 4 hectares de champs de roses. Les concentrations sont donc très élevées. Vous trouverez les produits de phytothérapie sous forme de sirop ou gouttes en général.

    René-Pierre Thibault a créé, il y a un an, sa propre marque de produits de phytothérapie. Ce spécialiste et passionné des plantes a travaillé pendant 10 ans comme préparateur en pharmacie et est titulaire d’un diplôme universitaire de phytothérapie/aromathérapie. Ces produits sont créés dans un laboratoire à Candillargues (près de Montpellier). Et pour pouvoir le faire, il a suivi plusieurs formations dont une à l’école lyonnaise des plantes médicinales, puis au collège francophone de la phytothérapie et enfin à l’Institut Européen des substances végétales. Il fait le point pour nous sur les plantes à privilégier en hiver.

    Booster son immunité

    Pollen, Propolis & Gelée Royale

    Les produits traditionnellement utilisés en prévention l’hiver pour éviter de tomber malade et ainsi booster son immunité sont des produits issus de l’apiculture. Le pollen, la propolis et la gelée royale stimulent les propres défenses immunitaires. Leur consommation peut avoir pour effet de renforcer le corps face aux agressions extérieures. Attention néanmoins à choisir des produits de qualité et à veiller à la concentration de l’extrait.

    Lutter contre le blues

    Le manque de sérotonine (hormone du bonheur), notamment chez les femmes, peut créer une sensation de blues en hiver. Nous avons tendance à nous sentir moins jovial que d’ordinaire. René-Pierre conseille alors de tester des plantes stimulantes réputées pour leurs effets « anti-angoisse ».

    Rhodiole : stimule les fonctions cognitives en situation de fatigue ou stress
    Acerola : cerise riche en vitamine C naturelle
    Ginseng : est un stimulant intellectuel
    Millepertuis : cette plante a des vertus anti-dépressives. Attention néanmoins à demander l’avis d’un professionnel de santé avant de la consommer car elle peut annuler les effets d’autres médicaments, dont la pilule contraceptive.
    Griffonia : rajoute de la sérotonine dans le corps
    Cassis : il est réputé pour agir comme un anti-douleurs et anti-inflammatoires. Et est parfois appelé la cortisone de la phytothérapie.

    Combattre les virus et les microbes

    Rosmarin

    Une fois malade, la phytothérapie peut aussi apporter une aide précieuse dans la phase de rétablissement.

    Romarin, thym et sureau sont généralement utiliser pour aider à combattre les microbes
    Bouillon-blanc : est une plante efficace contre les maux de gorge
    Drosera (plante carnivore) : est recommandé en cas de toux sèche
    Reine des près et saule : sont des plantes utiles en cas de fièvre et sont considérées comme un dérivé de l’aspirine
    Sisymbre : soulage les cordes vocales

    Remarques :

    Il faut toujours utiliser des produits à base de plantes extraites de façon complète
    Faites toujours valider votre traitement par un professionnel de santé pour éviter toutes contre-indications médicales
    Ces produits sont déconseillés pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 15 ans

    Attention : les conseils en phytothérapie n'ont pas vocation à se substituer à un avis médical et ne tiennent pas lieu d'ordonnance médicale.

    Liens utiles :

     

    Par Gianina Plesca

    Derniers articles

    1. Stop au sucre ! Pourquoi et comment le remplacer ?
    2. 5 assiettes à IG bas faciles à faire
    3. Découvrez Mademoiselle Run : le site des runneuses heureuses et épanouies !