Le Guide N°1 pour trouver votre salle de sport en France

J'ai testé le Polar Live !

J'ai testé le Polar Live !

Récemment, Polar a mis en place des sessions entraînements gratuites appelés « Polar Live » avec tests de leurs produits pendant les séances. Différentes thématiques sont proposées selon les sessions, et nous avons choisi de tester celle consacrée à la silhouette pour cet été. On vous raconte.

Le rendez-vous est donné à la boutique Marathon de Courcelles à 19h00 un soir de semaine. Parmi  les séances que l'on m'avait proposées, j'ai opté pour le training spécial été, qui selon l'attaché de presse ne contient pas de running. Autant j'adore le training, autant j'ai assez en horreur le running.

 A l'entrée on nous remet des t-shirts roses Polar, les entrainements étant réservés exclusivement aux filles, ça donne un petit côté girl power rigolo. Certaines filles ont la mode dans le sang et customisent leur t-shirt à coup de noeuds au dessus du nombril et manches retroussées. Joli, mais pas sûr que ça tienne, on est là pour s'entrainer quand même !

L'équipe Polar nous invite à choisir une montre à tester pendant la séance. Les filles optent quasiment toutes pour une spécialisée running, moi je choisis la A360 plus fine et plus discrète, et qui surtout suffit amplement pour les trainings de fitness dont je suis plus adepte. Elle m'indique notamment la fréquence cardiaque et les calories brûlées et sa forme fait plus penser à un bracelet qu'à une montre.

 Une fois toutes équipées, nous nous regroupons à l'extérieur, le temps que le coach Alexis remplisse son sac à dos de bouteilles d'eau. En attendant, les filles se prennent en photo, les montres, les baskets, les selfies, tout y passe, comme à chaque fois sur un événement sportif :p

 Alexis nous rejoint et nous invite à démarrer nos montres, direction le parc Monceau en trottinant. Une fois sur place, nous nous échauffons avant de partir pour... 3 tours de parc. Je me suis faite avoir, l'entrainement contient bien « un peu de running », la moitié de la séance en fait. Je râle intérieurement sur le premier tour, et je finis par m'y faire, autant en profiter pour « sortir de ma zone de confort », la fameuse. Un coup d'oeil à ma montre, la fréquence cardiaque est montée et Alexis me dit que j'ai encore de la marge... Ok mais je ne refais pas un quatrième tour !

 Place au ... fractionné ! Yeah, moi qui ne voulais pas courir je suis servie. Encore bizarrement, je préfère le travail de fractionné à celui d'endurance. 6 allers à fond et des retours sur un rythme de récupération, nos montres sonnent de partout, la fréquence cardiaque s'emballe, et je savoure ce moment de  satisfaction et de bien-être lorsque le coeur s'est emballé et qu'il redescend doucement à un rythme plus lent.

 Il est temps maintenant de passer à la partie training, avec des exercices que l'on peut répéter chez soi, ou cet été par exemple pour faire un peu de renforcement musculaire : au programme, deux ateliers à répéter 3 fois chacun. Le premier comprend des jumping jacks, des squats et des fentes sautées. Après le fractionné ça pique un peu, les jambes peinent à sauter sur les fentes, les muscles chauffent. Pour un travail complet, Alexis poursuit l'entrainement avec des exercices pour le haut du corps à l'aide d'un banc : dips pour les triceps, pompes et travail de gainage et d'équilibre. Et un training n'est jamais complet sans sa série d'abdominaux... crunchs, planche et gainage latéral pour la taille ! Avec ça, y a de quoi assurer à la plage ! ;)

Sophie V.