Le Guide N°1 pour trouver votre salle de sport en France

J'ai testé la boxe au Boxing Club de CMG Sports Club.

J'ai testé la boxe au Boxing Club de CMG Sports Club.

Après avoir essayé quelques concepts de fitness dérivés de la boxe, j'ai eu envie de me frotter à la discipline en tant que telle. Pour se faire, je suis allée tester un cours au Boxing Club du CMG Saint-Lazare. Ici, on met l'accent sur la technique !

Cela faisait quelques temps déjà que j'étais intriguée par la boxe. Mon truc moi c'est l'intensité, j'adore les entrainements fractionné, tabata HIIT ou CrossFit. Je râle mais je me donne. Dans mon idée, la boxe pouvait m'apporter cet effet là, ce côté défouloir dont j'ai besoin, c'est donc toute motivée que j'ai poussé les portes du boxing club du CMG. Pour s'y rendre, il faut descendre d'un étage, la boxe étant la voisine de la box (de CrossFit). Le cours se déroule sur... un ring ! Un vrai, un beau, devant un mur de briques (ou presque). Et c'est idiot, mais le décor ça aide à se mettre dans l'ambiance et je me vois déjà en Rocky.

On commence l'échauffement en s'entrainant à faire des déplacements latéraux et en avant. Le but ? Etre exclusivement sur l'avant voire la pointe du pied, car dans un combat cette posture permet d'esquiver ou attaquer plus vite. Laurent me corrige, j'ai tendance à faire des pas chassés, or les deux pieds ne doivent jamais se toucher.

Puis nous passons à un travail plus technique avec un parcours balisé avec des disques. Ici l'objectif est encore de travailler les déplacements, et de plus en plus vite, avec au fur et à mesure l'ajout de coups de poing directs pour gérer la coordination. Je demande quand même si on va taper pour de vrai. Laurent m'explique que la boxe est une discipline qui demande beaucoup de technique et de travail de précision en amont, et que c'est en répétant les mouvements que l'on pourra les maitriser vraiment avant de passer sur les niveaux supérieurs où là les adhérents font des combats. Car attention, si on est dans une salle de fitness, le boxing club lui cherche à se démarquer des cours type Body-Combat où l'on reprend l'idée de la boxe mais sans s'attacher à sa rigueur. Message reçu, je continue à exécuter les déplacements pour apprendre à être plus légère et plus rapide sur mes jambes.

Laurent nous invite ensuite à mettre des gants et monter d'un étage pour rejoindre les sacs de frappe. Un par sac, nous exécutons les déplacements autour et devant le sac et travaillons nos directs. Laurent me montre comment donner un coup correctement, en faisant pivoter mon avant-bras et en essayant de garder le poing à la hauteur de la joue. Taper dans un sac avec une certaine résistance ça demande de la force, et l'appui sur les jambes est effectivement important. Vient le moment que j'attendais depuis le début : 40 secondes de frappe libre, de toutes nos forces. Je me défoule sur ce pauvre sac en essayant de frapper de le plus fort possible, en repensant à tout ce qui a pu m'énerver dans ma journée afin de m'en libérer, et franchement c'est salvateur !

J'ai aimé : le focus sur la technique avec la sensation de travailler vraiment la discipline, le ring et les sacs de frappe qui donnent vraiment l'impression de faire partie d'un cours différent, plus spécifique.

Je regrette : de ne pas avoir assez travaillé le cardio, je m'attendais à plus d'intensité, mais comme dit précédemment, l'accent est mis sur la technique.

Sophie V.