Le Guide N°1 des clubs de sport: Comparez, testez et achetez en ligne

Instagram, le post workout

Instagram, le post workout

Il est loin le temps où à peine arrivé à la salle de sport on se hâtait d'enfermer son téléphone dans les vestiaires pour déconnecter et se consacrer pleinement à sa séance. Non pas que l'on n'optimise plus son workout aujourd'hui, mais il faut avouer que trouver la photo qui va bien à poster après son entrainement fait maintenant partie intégrante de la séance. Et ce n'est pas nous qui allons vous juger là-dessus !

La garde-robe

Tout d'abord, lorsque l'on pense réseaux sociaux, on prend l'habitude de choisir ses vêtements avec soin : que le haut soit assorti aux baskets, que le legging nous fasse une silhouette sympa ou soit un peu original. Bref, même si on le fait aussi pour nous et pour se faire plaisir en ayant un peu de style à la salle, quelque part dans un petit coin de notre tête c'est aussi en vue d'une petite photo pour un post ou une story.

Le bon spot

Ben oui, pour qu'une photo soit acceptable, il faut faire attention au décor derrière ! Un tuyau qui dépasse, une personne qui grimace, ou n'importe quel autre détail qui vous volerait la vedette ou vous dévaloriserait est à éviter. Du coup on rallonge un peu son temps de présence à la salle pour trouver un endroit sympa, sans personne. Les salles devraient prévoir un photocall à cet effet !

Le selfit

Allez, on n'a pas envie de perdre 50 ans à trouver un spot sympa pour être pris(e) en photo de plein pied, et on est trop timide pour oser demander à un(e) inconnu(e) ou presque de nous prendre en photo. Du coup, on opte pour le fameux selfie, devenu « selfit » dans le milieu du fitness. Là se pose la question de la pose et de l'attitude : clin d'oeil ? Sourire ? duck face ? (non celui-là on ne le valide pas), V de la victoire ? Pouce en l'air ? Biceps sorti ? C'est que ça demande un certain brainstorming !

Demander de l'aide

Quand vous êtes entouré(e) d'instagrameurs, ça va, c'est facile, vous vous comprenez et pouvez vous prendre tour à tour en photo. Mais quand vous vous entrainez avec votre copain qui n'en a absolument rien à cirer des réseaux sociaux, ou de votre meilleure amie qui se moque gentiment de votre espèce d'addiction chelou, ce n'est pas évident de leur demander de jouer les photographes sans y voir passer un regard réprobateur ou un petit sourire sarcastique. Proposez-leur d'être de temps à autre sur la photo avec vous en selfie, ça aide !

La légende

En story sur Snap ou Instagram, la légende ça passe, un smiley suffit amplement. Sur un post il faut essayer d'être un minimum pertinent ou intéressant (et ne pas faire de faute, mais là ça devient compliqué) et passer une demi-journée à chercher les hashtags. Probablement la partie la plus longue après avoir testé plusieurs filtres et joué des contrastes et de la luminosité. Souriez, vous êtes instagramé !

Sophie V.