Le Guide N°1 pour trouver votre salle de sport en France

Devenir coach sportif : quelles formations suivre ?

Devenir coach sportif : quelles formations suivre ?

Longtemps snobé ou caricaturé, le métier de coach sportif reprend du galon et séduit de plus en plus de monde. Allant de paire avec la tendance healthy fitness du moment, des passions ou des vocations fleurissent et nombreux sont ceux qui envisagent de faire carrière dans le milieu du sport. Que ce soit pour en faire un métier ou pour acquérir des connaissances dans le domaine, plusieurs formations existent.

Petit tour d'horizon avec Ma Salle de Sport.

Avant d'envisager une formation plus qu'une autre, il est nécessaire de savoir vers quelle spécialité vous souhaitez vous tourner. Il n'existe pas de diplôme de « coach sportif » à proprement parler ou de formation qui délivre ce titre. N'étant pas légiféré, le métier de coach sportif n'est donc pas clairement défini, et désigne souvent de manière globale un professeur en salle ou un entraineur personnel, le coaching se référant à la notion d'accompagnement et de conseils. Parmi les métiers figurants dans ce qu'on appelle communément coach sportif, existent le professeur d'EPS dans un collège ou un lycée, le professeur de sport au sein d'une fédération sportive nationale, l'entraineur qui exerce en club sportif local, le professeur de fitness qui donne des cours en salle de sport ou dans une association, le préparateur physique et l'animateur sportif ; ces métiers n'étant pas issus du même diplôme et ne nécessitant pas la même formation. A vous donc de bien définir votre projet et savoir si vous devez passer un diplôme de fitness, d'entraineur ou de préparateur physique.

Au niveau des formations on distingue deux groupes, les cursus universitaires d'un côté, et les formations professionnelles de l'autre. Niveau formation universitaire, le cursus le plus célèbre à ce jour reste STAPS (Science et Techniques des Activités Physiques et Sportives) et s'étale sur 5 ans (minimum), et contrairement à ce que l'on pense, cette formation ne s'adresse pas qu'aux futurs professeurs d'EPS. Il est également possible de suivre cette formation avec un DEUST (sur deux ans), le DEUST Métiers de la forme par exemple ouvrant la porte vers le métier de professeur de fitness ou de conseiller sportif. Une licence ou un master STAPS mention entrainement par contre, vous orientera vers une carrière de préparateur physique.

Pour devenir entraineur en salle ou en club, il existe le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse de l'Education Populaire et du Sport) délivré par l'Etat et qui ne nécessite pas forcément d'avoir le bac en poche. Cette formation propose une trentaine de spécialités, une mention C pour les cours collectifs et une mention D pour la musculation (rares sont ceux qui ne prennent pas les deux). Comptez un an ou un an et demi de formation et sachez que vous devrez passer des tests pour intégrer le cursus.

Moins connue en France et sans diplôme à la clef, la certification NASM vous permettra de vous diriger vers le métier de personal trainer et surtout de pouvoir disposer d'un planning de cours beaucoup plus flexible si vous avez besoin de conserver un autre métier pour une question de finances notamment. Dispensé en anglais, cet enseignement, s'il n'est pas vraiment adoubé en France, est en revanche reconnu à l'étranger et surtout aux Etats-Unis.

Enfin, si vous n'envisagez pas de lâcher votre boulot mais que l'univers du fitness vous passionne, il existe le CQP ALS (Certification de Qualification Professionnelle Animateur de Loisirs Sportifs) qui vous donnera l'autorisation de donner des cours collectifs à temps partiel avec un quota de 360 heures maximum par an.

A vous de jouer, bonne chance pour vos recherches et vos futures carrières !

Sophie V.