Le Guide N°1 pour trouver votre salle de sport en France

5 coachs qui répondent à vos questions !

5 coachs qui répondent à vos questions !

Quel format de cours est le plus efficace ? Pourquoi certains abdos font mal au dos ? Comment revenir après une blessure ? Pour garder la forme et la santé, les questions ne manquent pas ! Pour vous, ma salle de sport a réunit 5 coachs pour faire les bons choix.

 

 

Valérie : Que faut il penser des cours de format de 30 minutes, sont-ils plus efficaces ?

 

La réponse du coach* : Les objectifs sont différents : les formats courts permettent d'optimiser le travail dans un délai plus bref, pratique dans une société ou tout s'accélère. De plus, on sait qu'il n'est plus obligatoirement important de pratiquer durant 45 minutes afin de perdre du poids... Des études ont en effet démontré que l'intensité pouvait être aussi bénéfique (voire plus) dans un format court à haute intensité ! A contrario, les cours plus longs favorisent une plus grande diversité des contenus et permettent de croiser des méthodes de travail. Donc, ces formats courts peuvent convenir aux sujets plus entraînés, mais je recommande aux débutants de commencer d'y aller progressivement. Selon votre niveau de pratique, vos objectifs et le temps dont vous disposez,  le mieux est de varier et d'alterner ces séances ! 

 

* Christophe Ruelle, expert du sport/santé, animateur de la chaîne MCS Bien-être et fondateur de la méthode de coaching en ligne chrisruellefit.com

 

Théa : Douleurs à la nuque ou dans le bas du dos, faire des abdos me fait bobo... une solution ?

 

La réponse du coach* : La technique du relevé de buste ne convient pas à tout le monde, en raison d'un manque de souplesse ou par excès de cambrure. Sur le dos, relevez les jambes à 90°afin d'avoir les lombaires collés au sol et de soulager ainsi le bas du dos. N'hésitez pas à utiliser un step pour surélever vos jambes. Sinon, optez pour un gainage en planche (en position de pompes, coudes au sol, on contracte les abdos et l'on reste alignée), 3-6 séries de 20 à 30 secondes de face et sur les côtés. Augmentez progressivement le temps de gainage jusqu'à pourvoir faire 1min 30 de chaque exercice, avec 45 secondes de repos entre chaque série. Ensuite seulement, faites des exercices plus difficiles comme le relevé de buste sans douleur parasite.

 

* Christian Gomez, coach sportif au HealthCity* des Champs Elysées, à Paris.

 

Kilyan : Qu'est-ce qui fait le plus grossir, le gras ou le sucre ?

 

La réponse du coach* : Le sucre, sans hésiter ! Au fond de votre langue et tout le long de l'oesophage, se trouvent des capteurs qui vont déceler les indices glycémiques (IG) élevés. Si l'IG est élevé, le pancréas va secréter l'insuline, l'hormone du stockage des graisses. Mais si l'IG est trop élevé (ce qui est le cas de la plupart des sucres), le taux de glucose sanguin chute.  Or, le cerveau se nourrit à 90 % de glucose, son carburant préféré. Donc, celui-ci va vous envoyez un signal pour vous dire « je manque du sucre ». C'est ce qu'on appelle l'hypoglycémie réactionnelle. En d'autres termes, le sucre appelle donc le sucre ! Résultat  Vous en consommez encore et vous réenclenchez la pompe à insuline, l'hormone qui « stocke ». Le gras, c'est différent. Mettons de côté le mauvais gras (saucisson, charcuterie, chips...). Le bon gras (oléagineux, avocat, huile d'olive, graines de lin ou de tournesol etc.) est un précurseur des hormones stéroïdiennes, la testostérone et le cortisol,  qui favorisent, entre autre, la construction du muscle. Rien à voir, donc ! 

 

* Erwann Menthéour, coach sportif, fondateur de la méthode Fitnext et auteur de « L'alimentation Fitnext », aux éditions Solar.

 

Camille : Je tremble pendant ma séance de sport ! Quand je fais des fentes ou squats, j'ai les jambes qui tremblent, surtout les cuisses. Je fais 45 minutes de vélo elliptique avant ces exercices. Est-ce que c'est trop ?

 

La réponse du coach* : une trop grande fatigue à cause de l'accumulation des séances d'entraînement peut être la source : répétitions trop nombreuses, charges trop lourdes ou temps de récupération insuffisant. Changez l'ordre des exercices. Faites votre renforcement avant le cardio, afin de mieux contrôler vos mouvements. Si vous tremblez, n'insistez pas car l'impact musculaire pourrait devenir articulaire et donc, entraîner une blessure. Enfin, si vous êtes une grande sportive, un déficit en sodium et en potassium n'est pas à exclure. Soyez donc vigilante sur l'hydratation, et compensez vos pertes au besoin par des boissons énergétiques.

 

* Jean-François Chesneau, coach au Healthcity des Champs-Elysées.

 

David : Depuis ma blessure, je nourris une grosse appréhension sur la reprise du sport. Comment faire pour me remettre sur le chemin ?

 

La réponse du coach* : Quand on s'est blessé(e), deux types de barrières se mettent en place. La première est physique : on se sent un peu rouillé, inapte à l'effort. L'autre est psychologique, difficile à surmonter tout seul. Pour les surmonter, il faut trouver un environnement où l'on peut retâter le terrain petit à petit, soit avec un coach, soit en petits groupes pour un suivi plus personnalisé. Vous pouvez également miser sur le low impact (natation, yoga, taï-chi...), sans charges additionnelles (donc, des exercices au poids de corps), ni charges négatives (running, box jump...). Une fois que serez plus en confiance, la barrière psychologique commencera à céder. Et ensuite, lâchez les chevaux !

* Daniel Chaffey, coach au Reebok CrossFit Louvre et créateur des French Throwdown

- Charles Brumauld